La prévention des risques sanitaires

Un risque sanitaire peut facilement aboutir à une crise de grande envergure. Ainsi, la nécessité de s’y préparer est vitale à travers la mise en place d’une veille sanitaire ou d’une surveillance épidémiologique, deux mesures obligatoires pour lutter contre l’extension d’un risque sanitaire.

En l’absence d’une politique préventive relative aux risques sanitaires mesurables, les conséquences deviendront incontrôlables et la résolution d’une éventuelle crise presque impensable. Ainsi, quelles sont les meilleures mesures de prévention d’un risque sanitaire et comment procéder à leur mise en place ?

risques-sanitaires

Le risque sanitaire, ou le silence avant la tempête

Un risque sanitaire peut facilement vaciller vers le côté obscur et donner lieu à une épidémie ou à une crise sanitaire menaçant la vie de toute source de vie.

Ce risque sanitaire doit être perçu comme le silence, qui précède la tempête et qu’il faut, par conséquent, apprendre à écouter le silence, à l’analyser et à le décoder en vue de prévenir toute éventuelle crise sanitaire.

Ainsi, on parlera de signal émanant de chaque risque sanitaire et qui se présente sous forme d’un ou de plusieurs signes d’alerte, dont la présence implique d’éventuels dangers et la nécessité de les analyser et d’y effectuer une investigation, pouvant approuver ou non l’imminence d’un danger sanitaire.

Quelles mesures mettre en place pour prévenir un risque sanitaire ?

Avant l’élaboration et la mise en place de mesures préventives ou curatives, face à un risque sanitaire, il faut d’abord procéder à un travail de surveillance et d’analyse des signaux que manifeste le risque sanitaire en question. A titre d’exemple, la surveillance d’un risque sanitaire, notamment épidémiologique, doit impérativement servir d’indicateur des risques clés liés à la santé publique, à la population susceptible d’être touchée, au rythme d’évolution du risque sanitaire ou encore à la localisation d’événements y afférents.

Une autre mesure consiste à établir un processus de veille sanitaire, dont la mission est de collecter et d’analyser des facteurs du risque sanitaire en vue d’anticiper une crise de santé publique ou d’identifier des signaux d’alerte.

Que ce soit dans le cadre du processus de surveillance épidémiologique ou de veille sanitaire, l’expertise qui en ressort, de l’un comme de l’autre, est l’occasion de mettre la lumière sur les zones d’ombre d’un risque sanitaire et sur l’éventualité de menaces potentielles dont le danger pour la santé publique est à la fois mesurable et repérable.

En fin de compte, la phase de la planification est celle de la concrétisation de toutes ses mesures de prévention du risque sanitaire permettant d’identifier les parties prenantes concernées par la crise, les politiques et les procédures à mettre en œuvre pour éviter le pire.

Face au risque sanitaire, il ne faut jamais compter sur le destin et ses aléas, car chaque risque a ses propres signes, ses propres alertes qu’il va falloir collecter, analyser et en déterminer les menaces potentielles pour la santé publique. Ainsi, on peut arriver à maîtriser ce risque sanitaire et à anticiper une catastrophe sanitaire dont l’ampleur est difficile, voire impossible à contrôler.