Peut-on prévoir les catastrophes naturelles ?

L’Hexagone a subi plusieurs catastrophes naturelles ces dernières années. Pour y remédier, les particuliers devront mettre en œuvre plusieurs précautions afin d’éviter les dommages collatéraux. En effet, faire face à ces situations s’avère être facile dans la mesure où chaque particulier saura s’y prendre à temps. Tous les citoyens devront tout mettre en œuvre pour organiser une bonne prévention des risques. De toute façon, il vaut mieux prévenir que guérir afin d’éviter d’être confronté aux risques naturels.

catastrophe-naturelle

Des conseils pour éviter les conséquences des risques naturels

Avant l’achat d’une maison, il est recommandé de se renseigner préalablement sur les éventuels risques d’inondations. Il en va de même pour les particuliers voulant construire des maisons même si ces dernières seront placées dans les hauteurs. En effet, chaque particulier peut être victime de tempête de grêle. Cette dernière pourra boucher les évacuations de la propriété. Il est également recommandé d’apporter une attention aux points bas afin de pouvoir mettre en place des systèmes de drainage autour de la maison. D’ailleurs, il est préférable d’y penser afin d’évaluer et d’analyser le niveau inférieur des caves ou des fondations.

De cette manière, un drainage régulier permettra à chaque particulier d’évacuer rapidement et efficacement l’eau qui s’écoule en peu de temps. Les caves sont les principales pièces à protéger, car ils sont les premières concernés. De toute façon, il n’est plus possible d’effectuer des constructions en zone rouge. Autrement dit, un permis de construire n’est pas livré dans les zones à risques ou les zones potentiellement inondables. Toutefois, les habitations présentes ne seront pas détruites. Ainsi, les particuliers peuvent éventuellement louer voire acheter une maison potentiellement inondable.

Grâce aux prévisions météorologiques, les particuliers auront des avertissements et des alertes avant l’impact des catastrophes naturelles. De ce fait, il sera mieux de vérifier si la maison est construite selon toutes les normes antisismiques mises en vigueur. De nouvelles techniques de construction de maison permettent également de pallier tous ces phénomènes naturels.

Des recommandations à prendre contre le gel

Dès le début de l’hiver, il faudra penser à vidanger tous les robinets extérieurs. D’ailleurs, le compteur d’eau doit être protégé afin que le gel ne puisse pas y parvenir. Il est également important de recouvrir la laine de verre par du polystyrène protégeant intégralement toutes les canalisations. Dans le cas où le tuyau est atteint par le gel, il est défendu de le réchauffer avec un chalumeau, mais il faudrait plutôt un sèche-cheveux qui s’avère être moins dangereux.

Dans tous les cas de figure, il est indispensable de souscrire à une assurance multirisque sur l’habitation pour éviter une lourde dépense suite à ces catastrophes naturelles. Dans le même cadre, il sera recommandé de demander des extensions de garantie dans le cas où les risques naturels ne figurent pas dans le contrat d’assurance. Ce dernier sera éventuellement inscrit dans les garanties de base. Par ailleurs, il est conseillé de vérifier les garanties sur les dégâts des eaux et ceux des catastrophes naturelles.

La meilleure solution pour éviter des dommages payants est de prendre les mesures de sécurité adéquates.