Prévention du risque transport de matière dangereuse

Les matières dangereuses sont généralement à base de substances chimiques. Qu’ils soient sous forme de gaz ou sous forme liquide, leur dangerosité est la même.

C’est pourquoi, ce type de produit, est non seulement réglementé par la loi, que ce soit au niveau national qu’au niveau international. Car ces substances peuvent être utilisées pour des objectifs malsains, notamment des attentats ou autres buts de nature meurtrière.

Ainsi, les Etats du monde se sont mobilisés, notamment à travers des conventions internationales, desquels ont été créées des textes législatifs sur le plan national. Ces normes encadrent notamment tout ce qui est relatif au transport de ces matières dangereuses, car les risques d’accidents, de vols et autres, sont assez élevés. Il s’agit de risques à ne pas prendre, il en va même de la sécurité nationale.

Il y a donc un ordre préventif contre les risques relatifs au transport de ce type de produit. Comment ça se passe ? En quoi ça consiste ? Et quels sont les différents moyens de transport ?

Les moyens de transport de marchandises

Il existe différents moyens de transport de marchandises, y compris celles considérées comme matières dangereuses, mais chacun est régi par une réglementation stricte qui lui est propre.

  • Pour ce qui des voies ferrées, c’est l’arrêté datant du 9 décembre 2008 qui est en charge, transcris du règlement international RID.
  • Quant au transport par route, la réglementation en vigueur sur le plan international est celle du règlement européen ADR, quant à celle sur le plan national, il s’agit de l’arrêté du 29 mai 2009.
  • Enfin, pour ce qui est du transport à travers les canalisations, c’est le décret n°2011-1241 datant du 5 octobre 2011 qui le régit.

Quel système de prévention à adopter ?

Afin de protéger au mieux la population, qu’ils soient sur les mêmes voies de transports, proches de celles-ci ou loin d’elles, il est important de penser à leur protection et ce, en imposant des règles relatives à la circulation, notamment par rapport à la vitesse, en exigeant des restrictions.

Il convient de signaler que les gestes préventifs ne s’arrêtent pas là. En effet, d’autres types d’actions peuvent être effectuées, telles que la formation des conducteurs, car ceux-ci sont parfois, la cause d’accidents. Ils sont d’ailleurs responsables lors du transport des matières dangereuses, il faut donc mettre en charge des personnes bien formées et qualifiées, afin d’éviter les erreurs de débutants ou des personnes non expérimentées.

Malgré tout ce système préventif mis en place par de nombreux pays dont la France, respectant les normes internationales sécuritaires, il existe tout de même des cas, où le malheur se produit et les accidents ont lieu. Dans ce genre de cas, une alerte est donnée par des ensembles mobiles d’alerte, ce qui permet d’envoyer les secours sur les lieux dans les plus brefs délais.

Quelques fois, lorsque la gravité de la situation l’exige, il peut être demandé aux autorités nationales de sécuriser les alentours, en bouclant un périmètre de sécurité le temps d’évaluer les dégâts et de les réparer.