Que faire en cas d’avalanche ?

Une avalanche peut être définie comme étant une conséquence d’une rupture d’équilibre dans le manteau neigeux, causant ainsi un phénomène physique d’une masse de neige qui se détache et dévale une grande pente montagneuse, par un mouvement rapide sous l’effet de la pesanteur.

Il s’agit d’un des risques naturels en montagnes aléatoires, dont la concrétisation dépend de la réunion de certains facteurs.

Les méthodes et techniques de gestion de ce phénomène ont évolué pour pouvoir aujourd’hui, permettre de mettre en place des systèmes de prévention et de protection. Toutefois, il n’est toujours pas possible d’annuler le phénomène une fois qu’il se déclenche.

On distingue différentes catégories d’avalanche en fonction du type de déclenchement, ou encore selon la position du plan de glissement. Comment se déroule ce phénomène ? Et comment s’en protéger ?

avalanche

Qu’est-ce qu’une avalanche ?

Afin de savoir comment se comporter face à cette situation, il faut d’abord comprendre le phénomène.

Suivant la définition citée ci-dessus, on peut conclure que le phénomène se concrétise par la réunion des éléments suivants :

  • Pente : Pour qu’il y ait descente, la présence d’une pente est nécessaire, c’est justement la forme que prend une montagne permettant ainsi la chute rapide de la neige.
  • La neige est considérée ici comme étant le matériau de l’action. C’est la masse qui se déplace et sans elle, le phénomène ne peut prendre forme.
  • Rupture : Il s’agit de l’élément déclencheur. Il en existe deux facteurs : l’instabilité interne du manteau neigeux ou bien une surcharge ponctuelle, qui doit être externe au manteau neigeux.
  • Pesanteur : C’est le moteur de l’avalanche, c’est une énergie participant à la chute de la neige tout au long de la pente.

Mesures de protection

Comme suscité, les méthodes de gestion du phénomène ont bien évolué, permettant ainsi la possibilité de créer des dispositifs de prévention et protection.
Certes, il n’est pas encore possible d’annuler une avalanche en cours, car une fois le phénomène déclenché, rien ne peut l’arrêter, mais il est nécessaire de savoir comment procéder pour assurer la protection nécessaire.

La protection se fait sur trois niveaux

  • Avant l’avalanche : Il est conseillé de se renseigner sur toutes les consignes de sécurité, notamment de consulter la météo et repérer les zones dangereuses.
    Il faut aussi éviter de quitter les pistes balisées et de s’aventurer en montages en cas d’importantes chutes de neige.
  • Pendant l’avalanche, il faut fuir de manière latérale, tout en fermant sa bouche, afin de ne pas avaler la neige et faire en sorte de se cramponner à tout ce qui est solide et ce, dans le but de rester en place et ne pas se laisser emporter par la chute de la masse neigeuse.
  • Enfin, lorsque l’avalanche est finie, il convient d’appeler au secours à travers des sons brefs au lieu de crier, afin d’éviter de s’essouffler. Pensez à émettre des sifflements par exemple !