Que faire en cas d’inondation ?

Selon le dictionnaire de la Climatologie, une inondation est une submersion d’une zone, rapide ou lente, qui peut être provoquée par plusieurs façons, que ça soit par des pluies importantes en durée ou en intensité.

Le danger du risque d’inondation repose sur son effet de surprise qui provoque chez les victimes un sentiment de panique et de troubles, qu’il faut savoir maîtriser au bon moment. Ainsi, cet article s’offre à vous, comme un guide d’utilisation qui répond le mieux à la question « Que faire en cas d’inondation ? ».

Quels sont les types d’inondations possibles ?

Le risque d’inondations est tout à fait naturel, qui n’a aucun rapport avec le risque d’inondations des eaux de vos propres canalisations.

Les inondations naturelles sont des catastrophes dont la submersion peut provenir, soit de l’eau de rivière, des mers, des océans, des eaux de pluie ou des barrages.

Elles se présentent sous plusieurs formes, que ce soit par débordement direct ou indirect ou par accumulation d’eaux ruisselées. En ce qui concerne le débordement direct, il s’agit essentiellement de l’eau des rivières, des mers ou des océans, qui déborde de son espace de cours d’eau pour s’écouler et s’étendre sur des zones en dehors de cet espace. Quand l’inondation est par débordement indirect, on parle plutôt d’un débordement des eaux à travers un réseau d’assainissement dysfonctionnel.

Pour le dernier type, soit l’inondation par accumulation des eaux ruisselées, il s’agit en fait d’une accumulation des eaux de pluies intenses, dont l’infiltration ou le drainage n’a pas été suffisant pour éloigner le risque des zones urbanisées.

Toutes ces considérations nous poussent à nous protéger contre ces éventuels risques.

Que faire en cas d’inondation ?

En cas d’inondation, il ne faut surtout pas céder à la panique. Il faut rester chez soi et surtout éviter d’aller chercher les enfants à l’école en attendant les secours. Si, le cas échéant, l’inondation vous contraint d’évacuer votre maison, faites-le ! Sinon, il faut attendre les secours et appliquer leurs instructions à la lettre.

Le mieux est de rester chez soi en demeurant dans les endroits non recouverts par les eaux de l’inondation.

Si votre maison a plus d’un étage, il faudra vous installer dans l’étage le plus haut en ayant avec vous tous les aliments et les accessoires, dont vous aurez besoin, à savoir les médicaments, les vêtements, couverture, eau potable et autres.

Il faut impérativement avoir avec soi une radio ou une télévision, pour être informé de la gravité de la situation qui s’impose. Il faut connaître l’état de montée des eaux de l’inondation et élaborer un plan de prévention pour chaque éventuelle surprise.

Si vous avez des véhicules, il faut les éviter à tout prix, car les eaux de l’inondation peuvent vous attaquer, à tout moment et vous faire glisser. En fin de compte, n’oubliez pas de couper le courant électrique et de déclencher les commutateurs par mesures de précaution.

En suivant notre guide, vous saurez comment agir face à un cas d’inondation, qui expose votre vie au danger de noyade, voire de mort. Il faut juste être vigilant et savoir contrôler son stress et sa panique devant la montée des eaux et leur écoulement, suite à une inondation.