Qu’est-ce que l’ingénierie et gestion territoriales (IGT) ?

Définition de l’ingénierie territoriale

L’ingénierie territoriale est l’ensemble des concepts, méthodes, outils et dispositifs mis à disposition des acteurs des territoires, pour accompagner la conception, la réalisation et l’évaluation des projets de territoire. Il s’agit d’une initiation aux aléas climatiques et gravitaires. Cela concerne non seulement les acteurs du développement local, élus, habitants et animateurs locaux, mais aussi l’ensemble des acteurs confrontés aux enjeux du développement territorial. L’existence d’une ingénierie territoriale adaptée et performante est un élément déterminant du succès des politiques de développement territorial. Parce que les projets sont complexes, et que l’environnement change avec la géographie des risques naturels, l’appui aux projets territoriaux nécessite une constante adaptation. Il s’agit d’explorer la question de la plus-valu de la recherche dans l’ingénierie territoriale et inversement de la capacité qu’a l’action territoriale à interpeller les chercheurs. La commande publique explicite, est un élément déterminant de ce dialogue recherche territoriale – ingénierie territoriale.

Une articulation Ingénierie territoriale – intelligence territoriale

Cela nous amène à distinguer ingénierie territoriale et intelligence territoriale. Les professionnels proposent un schéma synthétique, articulant les deux notions et montrant les différents points de vue. Pour eux, l’ingénierie territoriale relève du point de vue des chercheurs. Elle concerne la conception des processus et des dispositifs visant à la collecte, à la mutualisation, au traitement des informations, ainsi qu’à l’accompagnement des circuits de décision, de l’adaptation des choix et de l’évaluation. L’intelligence territoriale, elle, relève du point de vue des acteurs. Il s’agit d’élaborer une représentation de la situation concrète afin d’agir. Cela nécessite une certaine mise en commun des informations pour problématiser la situation : diagnostics de vulnérabilité et évaluation des dommages.

L’ingénierie territoriale à l’épreuve des transitions territoriales

Actuellement, il importe de faire le point sur le sens donné, par les différentes parties prenantes, au terme ingénierie territoriale et à ses déclinaisons pour le développement territorial. L’ingénierie territoriale est maintenant dans toutes les bouches. Il n’en a pas toujours été ainsi. La notion, apparue clairement depuis une quinzaine d’années dans le champ des politiques publiques, prend des acceptions différentes selon les acteurs qui la portent, acteurs institutionnels ou acteurs locaux, chercheurs de différentes disciplines ou écoles de pensée, praticiens du développement à différentes échelles de territoire. Au-delà des convergences ou divergences, la diversité des acceptions peut être prise comme une richesse pour aborder les enjeux actuels de la recomposition territoriale et des modalités de gouvernance, dans une perspective de développement territorial.