Le risque d’orage

Un orage est une perturbation atmosphérique qui s’accompagne généralement de rafales tempétueuses, de vents particulièrement violents, de grêle. Il se manifeste par des éclairs et des coups de tonnerre.

risque-naturel-orage

Qu’est-ce qu’un risque orageux ?

Le risque d’orage est un dérèglement météorologique, qui se caractérise par une dégradation orageuse classique, avec une forte probabilité d’aggravations, comme d’intenses précipitations, des vents très puissants et surtout des coups de tonnerre et de foudre violents.

Le danger que présente un orage ne s’arrête pas après la durée de sa manifestation, mais se trouve également dans les dommages collatéraux qu’il cause presque inévitablement. En effet, un orage d’une certaine violence entraîne généralement des inondations, des incendies, des pannes de courant et des électrocutions.  C’est pour cela qu’il est primordial de savoir être prévoyant à l’avance et ce, à partir du moment que l’avènement du sinistre est annoncé par les centres météorologiques. Les individus éventuellement exposés au danger, de manière directe ou indirecte, doivent être en mesure de l’identifier et de procéder avec réactivité aux règles et précautions sécuritaires.

Les pré-alertes d’orage sont émises lorsque le risque de celui-ci et sa probabilité dans le pays, sont élevés. Les alertes absolues sont émises lorsqu’une formation orageuse a lieu et servent à informer les personnes de la trajectoire et l’heure de son arrivée.

Comment faut-il agir pendant un risque orageux ?

Si vous êtes chez vous, l’information du risque imminent ne tardera pas à se propager, soit par le biais des moyens d’informations ou à travers le bouche à oreille traditionnelle. Si vous comptez vous déplacer vers une autre location, prenez grand soin de vous renseigner scrupuleusement sur les alertes météorologiques en vigueur dans la région où vous projetez de vous rendre. Si vous ne pouvez pas annuler votre voyage, suivez toutes les mesures de préventions de rigueur.

Les premiers signes

Dès les premiers grondements de tonnerre, mettez-vous à l’abri aussi vite que possible. Cela demeure, en effet, le comportement le plus sage. Le mieux serait de ne pas rester à l’extérieur, si possible. Si vous comptez le nombre de secondes qui séparent un éclair et un coup de tonnerre, vous devrez être en mesure de prévoir la distance qui reste à l’orage pour vous atteindre. Ainsi, une seconde de différence équivaut à 300 mètres de distance. C’est quand l’orage se situe à moins de 10 km de votre location, soit 3 secondes environ entre le coup de tonnerre et l’éclair, qu’il devient urgent de vous abriter.

Les règles de sécurité

Il n’est pas suffisant de simplement vous mettre à l’abri, plusieurs précautions sont nécessaires. Ainsi, si vous êtes à l’intérieur d’un bâtiment, il vous faudra débrancher vos appareils électriques, fermer soigneusement toutes les ouvertures donnant sur l’extérieur comme les fenêtres ou les portes. Ensuite, il faudra vous placer dans une pièce au centre du bâtiment où vous vous trouvez. Par ailleurs, évitez le plus possible d’utiliser votre téléphone fixe et optez plutôt pour un combiné sans fil ou un cellulaire.

Si vous êtes en voiture, évitez de continuer à rouler. Arrêtez votre véhicule dans un endroit non dégagé et loin des poteaux électriques ou des arbres épars et isolés. Le toit rigide de votre véhicule devrait faire office d’un abri conventionnel. Si une ligne électrique tombe sur celui-ci, restez impérativement à l’intérieur en attendant le secours. Evitez les endroits élevés et découverts comme les collines et les falaises.

Enfin, si vous vous trouvez à l’extérieur pendant le risque, il vous faudra agir rapidement et efficacement. En évitant de vous mettre dans un état de panique, trouvez un endroit relativement bas, comme un fossé ou une cave, où vous pourrez vous réfugier. Isolez le sol à l’aide d’un matériau étanche, comme du plastique, accroupissez-vous et appuyez votre tête sur vos genoux. Evitez absolument de vous abriter sous les arbres isolés, car ils sont plus susceptibles d’être frappés par la foudre.

Après le passage de l’orage, constatez les dommages occasionnés, entrez en contact avec votre assureur et agissez prudemment avec les personnes foudroyées, qui sont systématiquement dans l’urgence médicale, même si aucune blessure ni malaise ne sont apparents.